Coucou Hibou

30 July 2011

Ecoute : La Roux – BulletProof  
 
 
Il y a plusieurs mois de ça maintenant, j'ai commencé la série Pretty Little Liars. Autant vous dire que je suis littéralement fan pour différentes raisons ; que ce soit l'intrigue, le casting, le style des actrices. Ces quatre jeunes filles – et je suis gentille de compter Emily dans le groupe car selon moi elle n'a aucun look – sont les nouvelles icônes de la mode Teen aux USA et désormais dans le monde. Beaucoup plus abordables et représentatives que les stars de Gossip Girls, elles ont des tendances très inspirées et intéressantes. Il est clair que beaucoup d'entre nous n'avaient pas autant de goût au lycée. C'est en regardant un des épisodes de la première saison que j'ai été surprise une fois de plus par la série. Annah est en possession d'un bijou unique qui a immédiatement attiré mon attention à l'époque. Pourquoi en parler que maintenant, me direz vous ? Déjà, parce qu'avant, j'avais pas de blog et ensuite parce que c'est le temps qu'il a fallu pour que la mode arrive jusqu'en France. Comme le titre de mon article l'indique qu'à moitié, je vais vous parler des colliers Hibou, que j'ai vu pour la première fois entre les mains de la jolie Annah.
 
CoucouHiboupic.jpg                           
Collier : Betsey Johnson « Vampire Owl »
 
En voyant le bijou pour la première fois, je me suis demandée qui aurait idée d'offrir quelque chose qui représente un Hibou ? Après tout cet animal n'est pas réputé pour être de bonne augure. Dans certaines cultures comme chez les Romains il était présage de mort tout comme en Egypte. Mais cet animal a aussi été connu à travers le temps comme étant signe de clairvoyance, de sagesse. Honnêtement, je pense que cette soudaine popularité que lui prête la mode actuelle vient de Edwige (Rip), dans Harry Potter (oui je sais c'est une chouette mais vous voyez où je veux en venir). Grâce à JKR cet animal a eu la possibilité d'être vu différemment qu'en messager de la mort pour être finalement à la pointe de la mode. Parce que oui, moi ces petits Hiboux, je les trouve vraiment beaux. Je dois admettre que celui présenté par Annah dans PLL n'est pas le modèle que je préfère mais il en existe beaucoup, certains étant vraiment travaillés ou extrêmement stylisés (ce qui est déjà beaucoup moins tendance).
 
http://d1535dk28ea235.cloudfront.net/preset_64/owl_necklace_2.jpg
 
De plus on peut désormais prêter un tout nouveau symbolisme au hibou. C'est un animal nocturne, tout comme les Party Girls. Quel autre que lui pour représenter les filles qui aiment sortir et s'éclater sur le dancefloor jusqu'à l'aube ? En plus de vivre la nuit, il reste sage. Le hibou serait-il en train de devenir le meilleur ami de la femme alors que le chien est celui de l'homme ? Je ne sais pas pour vous mesdemoiselles, mais le nôtre est bien plus intelligent et tendance. Je suis donc totalement pour cette nouvelle mode qui en plus permet de porter des colliers vraiment magnifiques qui apportent une touche élégante, distinguée et pourtant décontractée. Il en existe beaucoup, le but étant de trouver le hibou qui vous correspond le mieux. Vintage, bling bling, rock, doré, argenté... Pour l'instant, la tendance reste sur les hiboux aux grands yeux noirs bien que d'autres variantes trouvent leur place avec nous sur le dancefloor.
 


Downtown with Lady Moustard

27 July 2011

Ecoute : Rihanna – Man Down  
 
 
1.JPG
3.JPG
46.JPG
2                  
 
Pics by Saraswati Gendron.

Ma Nana à Moi

14 July 2011

Ecoute : Girls Aloud – Long Hot Summer
 
 
Il existe des cadeaux que seule une meilleure amie peut vous offrir. Alors que je faisais la queue au cinéma avec la mienne, celle-ci me dit sur le ton de la conversation :
 « Au fait, Sara ! J’ai un cadeau pour toi. » Owai ! Une photo de Jonathan Rhys Meyers ? Jonathan Rhys Meyers en personne ? « C’est une boîte à serviettes hygiéniques Nana. »
Je vous laisse imaginer ma tête en la voyant farfouiller dans son sac avant d’avoir la petite boîte sous les yeux. La surprise passée, je me suis rendue compte à quel point ce cadeau était tout simplement génial. Ok, ce n’était pas JRM, mais c’est pratique, esthétique et plein de symboles, un vrai truc de filles quoi. Pour tout vous dire, j’adore vraiment cette petite boîte, au point de l’emmener partout avec moi, même quand ce n’est pas la bonne « période », en général je m’en sert pour mettre des pansements en cas d’ampoules causées par des chaussures neuves douloureusement belles.
 
Nana.jpg 
 
Tout les ans Nana propose une nouvelle campagne de pub autour de boîtes à serviettes hygiéniques personnalisées. C’est tout simplement un outil indispensable pour toutes les [jeunes] femmes qui désirent rester un minimum élégantes et glamour même dans leurs sacs à main. Parce qu’on a toutes eu cette même galère de trimbaler des serviettes hygiéniques aux emballages magnifiquement électriques histoire que dès qu’on ouvre notre sac, personne ne peut manquer ce qu’il contient. Et puis allez assortir votre pochette en soirée avec l’un de ces emballages…
Cette année la collection s’appelle « The Seven  Collection », inspirée par les 7 péchés capitaux, une par péché. Nana a organisé tout une campagne de pub avec des spots publicitaires présentant chaque péché autour de la vie d’une femme. Bien que (trop) courts, ils sont vraiment excellents. Vous pouvez tous les retrouver sur le site Nana.fr .
 
Nana1.jpg
Nana2.jpg
 
« Quand je l’ai vue j’ai pensé à toi. C’est la Luxure » me dit ma meilleure amie sur le ton de la conversation, toujours dans la file d’attente du cinéma. Ah. Ok. Comment le prendre ? Des 7 péchés capitaux, j’ai toujours su que j’étais l’Envie (dont la boîte de la collection est tout simplement magnifique, celle de la Gourmandise aussi). C’est surement à mon expression alors que j’étais en train de me dire « Ciel, ma meilleure amie pense que je suis une gourgandine » qu’elle m’ a enfin expliqué pourquoi. C’est évidemment pour la chaussure dessinée dessus. Parce que oui, les chaussures, j’adore ça. Avec les sacs et les rouges à lèvres. Tout ça pour dire que ma boîte est magnifique, tout en relief avec de jolies couleurs le tout très vintage, un délice. Elle me fait penser aux boîtes à cigarettes qu’avaient les hommes mais aussi les femmes dans les 20’s aux 40’s. A cette époque, fumer était encore très chic. Maintenant, même sans fumer, je peux sortir avec ma Nana dans la pochette.
 
 

Edito

10 July 2011





Chaque personne plus ou moins intéressée par la mode à un jour rêvé ne serait-ce qu'une fois de faire partie du milieu. Sauf que si on y regarde de plus près, en général, les personnes qui réussissent sont celles qui ont cette passion depuis toujours. Ils ont tout lu, connaissent les noms des créateurs, sont capables de reconnaître leurs collections (voire l’année) au premier coup d’œil, en touchant un tissu ils savent quelle est la matière. Ces gens là peuvent même vous sortir des noms de couleur dont vous n’avez jamais entenu parler avec une évidence flagrante. Bah non, pour vous, rose c’est rose et c’est déjà pas mal si vous n’avez pas dit mauve. A peine âgés de 15-16 ans, ces personnes douées pour la mode possèdent une culture colossale et un plan de carrière déjà tracé. Oui, mais les gens comme vous et moi ? Ceux qui hésitent parfois à brûler les albums photos de leurs amis histoire qu’il ne reste plus aucune trace des années de collège, ceux qui ont désespérément tenté de trouver leur style au lycée et qui y sont plus ou moins bien parvenu mais seulement après une longue série d’erreurs marquées à jamais dans les anales. Des gens pour qui la mode est avant tout un jeu. On tente sa chance, parfois on gagne, parfois on perd mais l’essentiel c’est de participer et de remettre ses jetons sur le tapis. On refait un essai avec un autre chemisier, les jeux sont faits, rien ne va plus. La mode, pour beaucoup, c’est avant tout des maladresses, des tentatives. Mais c’est justement ça la magie de la mode. Prendre un détail par ci par là, recommencer, inover, redonner vie à un vêtement uniquement parce que désormais on possède le bon accessoire et c’est dans la poche(tte). Je suis de ces gens qui ne sont pas nés avec la mode comme première passion, ni avec un radar à tissus. Je ne connais pas tout les créateurs, je ne prétends pas être une fashionista. Je suis simplement une petite fille aux yeux qui brillent d’envie devant les photos des magazines ou dans un magasin de cosmétiques. Je suis simplement de ceux qui pensent que la mode se vit chaque jour lorsque l’on ouvre son placard, que l’on accorde son maquillage. Pas besoin d’être Kate Moss pour ça ou d’avoir Karl Lagerfeld comme conseillé au petit déjeuner.

Latest Instagrams

© The Crime of Fashion. Design by Fearne.